Petites et grandes citations

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous. Voici une petite idée qui m'est venue récemment, afin de faire bouger un peu le forum. Le concept est simple : je mets une citation, sans indiquer pour le moment d'où s'est tiré, ni qui en est l'auteur, et libre à vous de réagir dessus : poster une autre citation (avec un rapport ou non), essayer de deviner qui l'a écrite, dites ce que vous en pensez, comment vous la comprenez, ou tout autre extravagance qui vous vient à l'esprit :id1:

Voici la première - à propos de littérature, cela me semblait approprié :
"Il affirmait aussi que des divers bonheurs que peut procurer la littérature, le plus élevé était l'invention. Puisque tout le monde n'est pas capable de ce bonheur, beaucoup de gens devront se contenter de simulacres."

Je tiens à préciser qu'il s'agit d'une traduction.

Voilà, en espérant vous lire bientôt.
La littérature est un don précieux : elle permet à tous de créer son propre monde et de le faire partager aux autres. N'hésitez plus, noircissez du papier!

0 appréciations
Hors-ligne
Très bonne idée !

Pour l'auteur, je parierais sur Borges. Ai-je juste ?

0 appréciations
Hors-ligne
Bravo!!! Tu as gagné... toute mon estime!
La littérature est un don précieux : elle permet à tous de créer son propre monde et de le faire partager aux autres. N'hésitez plus, noircissez du papier!

0 appréciations
Hors-ligne
Héhé ! c'est déjà pas mal d'avoir ton estime !

Cette citation, si je l'ai bien comprise, me semble reprendre le concept du génie romantique qui m'a toujours un peu dérangée : la création serait réservée à certains, qui éclairent les autres par leur œuvre. Cette idée me met assez mal à l'aise car elle me semble très élitiste. Je la comprends comme la possibilité pour peu d'hommes d'accéder à la vérité, laissant les autres dépendre d'eux pour percevoir la beauté ou la vérité, mais peut-être ai-je faux ? Qu'en pensez-vous ?

0 appréciations
Hors-ligne
Ton interprétation est intéressante, même si elle me semble radicale.

En effet, il ne me semble pas que le narrateur nous parle d'élitisme ou de recherche de la vérité. Selon moi, cette citation exprime uniquement une double constatation du narrateur : d'une part, qu'il existe des inégalités - cruelles - entre les hommes dans leur capacité à inventer, à créer, à rêver et, d'autre part, que le summum du bonheur réside non pas dans la découverte d'une oeuvre littéraire - si géniale soit-elle - d'un Autre, mais dans l'acte créateur personnelle.

Pour être plus explicite, je dirais que le narrateur - un des avatars de l'auteur ? - ne s'intéresse qu'à une chose en littérature : le bonheur que procure l'invention. Et lorsqu'il prétend que tout le monde n'est pas capable de ce bonheur, peut-être - et c'est comme cela que je l'interprète en tout cas - veut-il simplement dire par là que certains ne se contentent que du fruit de l'imagination des autres, par facilité ou par peur, s'accordant alors un bonheur certes immédiat mais malheureusement moins intense, tandis que d'autres choisissent d'inventer, pour leur propre plaisir - et non celui des autres.

Voila, je ne sais pas si je suis très clair - je fais encore des phrases à rallonge!!!!
La littérature est un don précieux : elle permet à tous de créer son propre monde et de le faire partager aux autres. N'hésitez plus, noircissez du papier!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :


Cochez la case ci-contre :



Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres