Rentrée littéraire

0 appréciations
Hors-ligne
Ça y est, nous y sommes. Et vous, qu'attendez-vous de cette rentrée? Qu'avez-vous envie de lire, Qu'avez-vous envie de nous recommander? Quels sont vos coups de cœur? Un titre? Un auteur? une maison d'édition?

0 appréciations
Hors-ligne
Bon, je crois que ça ne vous choquera pas si pour ma part je vous annonce que j'attends le nouveau Claro, Cosmoz, paru ce mercredi aux éditions Actes Sud.
Voici une interview du bonhomme à propos de sa sortie :
[lien]

Sinon, chez Arléa, vous pouvez déjà trouver trois nouveautés :

Plage, de Marie Sizun: une femme sur une plage attends l'homme de sa vie. Un roman de l'attente, où la vie vient se briser comme les vagues sur le sable ( z'avez vu, je travaille mes argumentaires)

Bacalao, de Nicolas Cano: un premier roman trouble explorant la psyché d'un prof tombant amoureux de l'un de ses élèves, avec un petit quelque chose de Mort à Venise (toutes proportions gardées)

Jean est là-bas, de Christine Vigneron: encore un texte intimiste, de l'ordre du récit cette fois-ci puisque l'auteur raconte l'agonie de son père, la lente disparition de ce qui l'entoure, des gens, des paysages. De beaux passages où les personnages oscillent entre rêve et réalité, c'est très bien écrit. Vigneron a une belle plume littéraire, vraiment intéressante. Mon coup de cœur.

0 appréciations
Hors-ligne
J'avoue ne pas réellement suivre les actualités littéraires, mes goûts étant plutôt orientés par ce qui est ancien.
Néanmoins, mon attention a été captée par cet ouvrage de Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (paru chez Actes Sud, 160p., 17euros).
Quand Michel-Ange débarque à Constantinople, invité par le sultan pour construire le pont qui enjambera la Corne d'Or, il est d'abord dérouté par l'univers étranger qui se présente à lui. De cette culture foisonnante, de ces mœurs voluptueuses et de ces animaux fabuleux qu'il entrevoit, il essaie de tirer son inspiration, qui peine à venir. Ce n'est que penché sur ses carnets de voyage qu'il se sent a l'aise, et dépeint ce rendez-vous manqué avec l'Orient.

Je ne sais pas pourquoi, mais cette histoire m'attire. Peut-être parce qu'il s'agit des errances fictives d'un génie en quête de sa muse, ou tout simplement parce que j'aime le thème des rencontres entre les civilisations, que ce soit celle d'un lecteur face à un autre monde, ou d'un étranger qui raconte sa découverte de l'inconnu.

[lien]

0 appréciations
Hors-ligne
Avis aux amateurs de beaux ouvrages. Pour cette rentrée littéraire, les éditions Attila ont sorti deux excellents ouvrages, fruits de la collaboration de Jacques Abeille, écrivain surréaliste tardif, et de François Schuiten,dessinateur de la série BD Les cités obscures.

- Les jardins statuaires: un homme visite un pays où l'on cultive des statues comme des plantes. A mi-chemin entre un roman de fantasy et un roman de Julien Gracq, un ouvrage magnifique dans son fond comme dans sa forme

- Les mers perdues, magnifique album rassemblant des dessins et une histoire originale : un milliardaire lance une expédition vers un pays où trônent des statues géantes. Je n'ai pas encore lu celui-ci, mais il est tout simplement magnifique.

Plus d'infos sur le site de l'éditeur : ici pour les jardins statuaires : [lien]
et là pour les Mers perdues : [lien]




Dernière modification le 05-09-2010 à 22:16:26

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :


Cochez la case ci-contre :



Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres